Invitation à l’Opéra

 

Le second dimanche du mois (le troisième dimanche à partir du mois de février 2015), Jean Claude Chêne nous transporte dans l’univers du « Bel Canto » – de l’opéra – en un mot dans ce qu’il est convenu d’appeler « l’Art Lyrique » … Voyons ce que cela veut dire …

N.D.L.R. – Les mots soulignés dans la citation ci-dessous renvoient directement vers les pages concernées dans Wikipédia …

L’art lyrique est la terminologie sous laquelle sont regroupés les différents genres de musique vocale qualifiant, selon les époques et les lieux, les œuvres d’opéra. Il tire son appellation de la lyre, l’un des attributs d’Apollon musagète et de la Muse Érato, patronne de la poésie lyrique.

L’art lyrique est donc la discipline exercée par le chanteur d’opéra. La notion d’artiste lyrique désigne l’exécutant à la fois comme chanteurcomédien et parfois danseur. Par extension, on parle en général d’art lyrique à propos d’une prestation scénique contenant du chant aux voix travaillées et une mise en scène.

De plus :

  • Si la prestation scénique n’a pas de mise en scène, il s’agit d’un concert ;
  • Si la prestation ne contient pas de chant, c’est du théâtre ;
  • Si le chant n’est pas à voix travaillées (autant que dans l’Opéra) et que ce sont des musiques actuelles, alors on parlera de comédie musicale.

La notion de lyrisme vient du grec. Dans la Grèce antique, ce qui est lyrique est ce qui se raconte avec une lyre à la main. La Renaissance a repris le modèle grec en cherchant à l’imiter au plus proche, considérant cette époque comme un âge d’or. C’est le cas dans la littérature pour les vers mesurés à l’antique, utilisés à la Renaissance pour la recherche de l’éloquence. En musique, les théoriciens sont partis sur les traces de Pythagore pour fonder la théorie des tempéraments musicaux (tout à fait appropriés scientifiquement) ou encore la musique des sphères

La notion de narration, pour le lyrisme, est très importante. À l’époque baroque, quand le genre opératique apparaît (1607 pour l’Orfeo), Monteverdi intitule son opéra Favola in musica : « Fable » (ou « Conte ») « en musique ». Preuve en est qu’il s’agit d’une narration théâtrale avant de faire de la musique. D’ailleurs, Orphée est un joueur de lyre, chanteur et diseur

L’art lyrique est la discipline du chant mis en scène à l’opéra… Mais parler d’art lyrique pour le seul chant est bien un abus de langage

 (source – Wikipedia)


Retrouvez JC le troisième dimanche du mois vers 11.30.

Émission du 9 novembre.

Émission du 11/01/2015

Émission du 15/02/2015 (Saint Valentin)

Émission du 17 mai 2015 – Opéra Rock et Pop

Émission du dimanche 21 juin 2015 – Opérette plutôt que Opéra

Emission du 19 juillet 2015 – Mireille et Jc dans les arènes de Vérone.

Emission du 9 août 2015 – Dites-moi Mireille, c’est quoi une Zarzuela ?

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'émission pour les francophones de Majorque